Ève Lomé

Journal extime

Jardin d’agronomie tropicale René-Dumont 😎🇫🇷

Implanté à l’extrémité orientale du bois de Vincennes. Il occupe le site de l’ancien jardin d’essai colonial, créé à la fin du xixe siècle pour accroître la production agricole dans les colonies françaises.
Il se caractérise par une végétation naturelle, où seuls les édifices et les allées sont dégagés. La végétation y est essentiellement endémique à l’Île-de-France, seules quelques espèces tropicales (bambou, arbre à latex, kakis) subsistant. Le terrain est plat, et dans le nord du parc, un petit étang artificiel s’écoule par un ruisseau également artificiel, vers le nord.
L’espace du jardin est ponctué d’édifices, pavillons provenant pour la plupart de l’exposition coloniale de 1907 : la porte chinoise, le pont khmer, le pont tonkinois sont d’anciens éléments du village indochinois.
Le jardin tropical compte également plusieurs monuments aux morts à la mémoire des soldats de France d’outre-mer tués pendant la Première Guerre mondiale.

Diaporama