Ève Lomé

Journal extime

Un plaisir délicieux envahit, isolé, sans la notion de sa cause

Un plaisir délicieux envahit, isolé, sans la notion de sa cause

Parce qu’on ne sait pas à l’avance ce qui nous fait du bien ni ce qui nous laisse de positifs souvenirs.

Publié le 13 mai 2017

/ /