Ève Lomé

Journal extime

Tuteur de résilience

Tuteur de résilience

De quoi le soleil est-il la métaphore ?

De la chaleur affective… De la présence de quelqu’un qui, en nous rassurant, éclaire le monde. Sans elle, le monde n’est que brouillard. Je ne sais pas où aller, que penser, je suis petit, je ne connais rien du monde, ma mère n’est pas là. Elle ou un substitut, qui peut être un homme, arrive, le monde s’éclaire et mon monde affectif se réchauffe, je peux me remettre à vivre. Voilà la métaphore du titre de mon livre...
Boris Cyrulnik

Publié le 7 mai 2020

/ / / / / /