Ève Lomé

Journal extime

Sur un arbre perché

Sur un arbre perché

Le grand poète Sikelianos a un jour salué en ces termes le romancier d’Alexis Zorba. « Bénie, trois fois bénie, soit l’heure où j’aperçus de loin que ton cœur avait touché la cime et qu’au-delà des passions amères le seul amour divin t’aiguillonnait, le désir d’embrasser toujours davantage, du rocher culminant de ta force, le plein lever du soleil ! »

Publié le 12 juin 2019

/ / / / / /