Ève Lomé

Journal extime

Les mots et les choses

Les mots et les choses sont très rigoureusement entrecroisés : La nature ne se donne qu’à travers la grille des dénominations, et elle qui, sans de tels noms, resterait muette et invisible, scintille au loin derrière eux, continûment présente au-delà de ce quadrillage qui l’offre pourtant au savoir et ne la rend visible que toute traversée de langage.
Michel Foucault, Les mots et les choses, 5,7

Publié le 11 août 2017

/